L’interprétation consécutive

L’interprétation consécutive consiste pour l’interprète à parler seulement lorsque l’orateur a fini son discours.

En interprétation consécutive, l’interprète écoute l’orateur parler en langue source, puis, une fois que l’orateur a terminé une phrase ou une partie de son discours, l’interprète la traduit dans la langue-cible pour les auditeurs. L’interprète a la possibilité de prendre des notes pendant le discours.

En interprétation consécutive, l’interprète se tient en général près de l’orateur. Lorsque l’orateur finit son discours ou une partie de ce dernier, l’interprète traduit ses paroles en langue-cible en entier en conservant autant que possible la structure et le ton du discours de l’orateur.

La différence principale entre interprétation consécutive et interprétation de liaison réside dans la longueur du discours à traduire. En interprétation consécutive, il arrive que l’orateur parle sans interruption pendant plusieurs minutes. Pour transcrire le contenu du discours, les interprètes utilisent un système de prise de notes composé de symboles représentant des mots-clés et des indications, comme par exemple cohérence, négation, emphase, implication, etc. Ce système ne sert pas à mémoriser des mots mais à recréer le sens de l’information donnée par l’orateur.

L’interprétation consécutive se prête à bon nombre de situations : rendez-vous médical, discussion avec les associations locales, audience à huis clos, rendez-vous chez un avocat,  rendez-vous avec la sécurité sociale ou l’administration fiscale, réunion des forces de ventes dans une entreprise, présentation d’affaires, et assemblée générale annuelle.

Leave a Reply

Translit Logo

Would like to receive a call from TRANSLIT?

Please complete the form below:

By clicking a submission button, I agree to Consent